Smartphones : comment le chinois Huawei a croqué l’américain Apple

Inconnue du grand public il y a dix ans, la marque chinoise est devenue le deuxième plus gros vendeur de smartphones dans le monde, devant la firme à la pomme. Et ses ambitions ne s’arrêtent pas là.

La scène se passe au centre de congrès ExCel de Londres (Grande-Bretagne), pendant la présentation du Mate 20 Pro, le tout dernier smartphone de Huawei. « One more… big thing ! », lance Richard Yu, dans un rictus. Ce n’est pas la première fois que le PDG de la division grand public du géant chinois singe le gimmick de Steve Jobs, le patron d’Apple, qui avait l’habitude d’annoncer « un truc en plus » à la fin de ses conférences.

Toiser la firme américaine à la pomme ? Il y a quelques années, l’idée était impensable. Ce n’est plus le cas. Huawei joue désormais dans la cour des grands. Elle s’est même payé le luxe de détrôner Apple, éternel numéro deux des ventes depuis 2010, derrière le coréen Samsung. Elle peut également se targuer d’être la seule société de l’Empire du Milieu à figurer dans le classement des marques mondiales les plus valorisées de l’année, selon Forbes, à 8,4 Mds$.

Source : le parisien